APPELEZ NOUS OU ENVOYEZ UN SMS AU (+33) 07.56.93.13.33 (non surtaxé)

BANDOLERO

BANDOLERO
Nom réel
Jill Merme-Bourezak, les Perez Brothers (Carlos et José)
Genres
Pop, Funk

Bandolero est un groupe de musique français formé par Jill Merme-Bourezak et les Perez Brothers (Carlos et José) dont le manager est Alexis Quinlin.

En 1977, ils faisaient partie du groupe punk les Guilty Razors avec Tristam Nada (plus tard chanteur du tube Bonne bonne humeur ce matin), et Jano Homicid, un ancien membre du collectif des Musulmans Fumants, avant que le groupe ne se sépare en 1979.

Leur seul et unique véritable tube est Paris Latino (1983) trois millions de disques vendus, avec un son plutôt funk-disco-rap, titre repris par la suite par Star Academy (saison 2) (numéro 1 du Top Singles français en 2003). La version originale a été classée n°1 du hit-parade d’Europe 1 et de celui de RTL en 1983, n°1 en Espagne et n°6 du Top 50 en France en novembre 1983, n°2 du hit-parade suisse et n°3 en Italie ainsi que numéro 2 en Allemagne . En 2003 le single Café de Paris par “Horny United welcomes Just 4 Funk” sample Paris Latino.

Paris Latino évoque, dans un mélange de français, d’espagnol et d’anglais, une soirée où dansent, fument et boivent du Cuba libre, Joséphine (devant son miroir, en robe rouge et noire), Don Diego de La Vega venu de Mexico, des poseurs, des voyeurs, la playmate du mois : Miss Cha-cha-cha, Doctor B…

Paris Latino a été produit par Alexis Quinlin et remixé par John « Jellybean » Benitez ; ils avaient atteint la 16e place au Billboard dance américain. Le disque de Bandolero Paris Latino sortira sur le label Mankin records distribué par Virgin.

Sur Paris Latino, jouent aussi Gold Funk aux cuivres et le rappeur Doctor B.

Leurs autres chansons : Tango tango; El bandido caballero; Cocoloco (1984) et Conquistador (1984 )…

Carlos a remonté Bandolero avec sa compagne chanteuse, Manuela, en 1987 sans rencontrer de succès…

José, après une tentative solo produite par son ami Alexis Quinlin en 1985 pour le label New Deal sous le nom de José Lucas (Tour du monde) arrête tout puis se lance dans les années 1990 dans la musique électronique, l’ambient-house-funk sous le nom de JoanJo et a sorti différents morceaux dans des labels anglais et internationaux.

Jill Merme-Bourezak crée de la musique électronique underground et expérimentale et collabore régulièrement à des projets avant-garde.